cliquez ici : Les dernières actualités

Source à propos de cliquez ici

Il est une question que tout vapoteur s’est très à coup sûr posé une fois. Une question qui nous est de retour souvent sur notre animal de compagnie en ligne, par tchat, ou encore au iphone, une question qui paraît évidente : Que présentent les e-liquides ? Nous allons décrypter les étiquettes qui ornent nos flacons et détailler chacun des composants servant à la conception du liquide et expliquer son rôle. S’il est deux éléments qui nous viennent dès le début à l’esprit pour l’élaboration du e-liquide, ce sont bien le propylène-glycol ( PG ) et la glycérine végétale ( VG ). Le PG et le VG sont supplémentaires et à eux deux forment la Base du e-liquide. afin de savoir les proportions de l’un et l’autre on parle de taux de PG/VG. La somme des deux taux doit rester de 100%, donc le taux de VG est équivalente à 100 moins le taux de VG. Le propylène-glycol est un liquide incolore, légèrement visqueux, peu volatile, pratiquement inodore et particulièrement hygroscopique ( qui absorbe l’humidité de l’air ). Si le fait de savoir qu’il est utilisé dans la conception de résines synthétiques, que c’est un composant d’antigel, et autres liquides de freins, qu’il est utilisé comme solvant dans l’industrie des encres d’imprimerie ou bien encore comme fondant de produits tels que le détergent, vous effraie, peut être serez vous rassuré de d’avoir à l’esprit que le PG est aussi clairement utilisé comme solvant, émulsifiant, humectant ou conservateur dans alimentaire, l’industrie pharmaceutique, les cosmétiques bio et les produits d’hygiène corporelle.

Le e liquide est un mixe constitué principalement de propylène glycol, de glycérine végétal et d’arômes alimentaires. Il s’agit pour faire simple du carburant de la cigarette électronique. Il est consacré à être chauffé pour réaliser de la vapeur professionnelle. Un e liquide contient systématiquement de la substance nicotinique et joue donc un rôle primordial pour combler le manque discerné lors d’un sevrage tabagique. La substance nicotinique présente dans un e liquide permet au fumeur de combler l’absence lié au sevrage tabagique. Son rôle est par conséquent primordial. il convient de toutefois garder à l’esprit que la émission de nicotine dans le sang diffère selon la méthode d’administration. Pour la fumée de cigarette, chaque bouffée libère dans les cellules sanguines une grande quantité de substance nicotinique. On parle ici de shoot, l’absorption de la nicotine est très rapide à travers les voies pulmonaires ce qui produit dans les cellules sanguines des pics de concentration de substance nicotinique à chaque bouffée. Seulement sept secondes suffisent pour acheminer la substance nicotinique des lèvres au cerveau. au tout autre, la substance nicotinique administrée par un e-liquide avec une cigarette électronique se fait principalement par la muqueuse buccale, les voies respiratoires ne représentant que 15% de l’assimilation. L’assimilation de substance nicotinique inhalée par ce biais est plus faible et plus diffuse ( sans pics de concentration ) que celui d’une cigarette classique.

Les goûts bouleversent, les plaisirs systématiquement, mais la matière d’un liquide reste la même. On trouve en effet dans chacune de ces petites fioles un mélange de propylène glycol et de glycérine végétale, deux substances qui aident à fixer les arômes sans oublier de dégager suffisamment de vapeur professionnelle pour reproduire les sensations d’une cigarette classique. Le propylène glycol permet de rendre le mélange assez fluide et lorsqu’il est associé à la substance nicotinique, il multiplie le hit. Vous savez, cette impression en gorge que l’on recherche temps lorsque l’on prend une bouffée… La glycérine végétale va de son côté épaissir le liquide et permettre la production de vapeur. Une grande partie des produits proposés sur le marché sont assemblé à 50% de propylène glycol ( PG ) et à 50% de glycérine végétale ( VG ), ce qui permet d’avoir une production de vapeur importante sans abandonner le hit en gorge. Mais ce taux n’est pas fixe, et plusieurs marques aident à vaper des jus ayant plus ou moins de VG et de PG. Certains favoriseront les volumineux nuages, d’autres une importante sensation en gorge. Il en faut pour tous les goûts !

Choisir une marque d’e-liquide fait la motivation avant de sa page pro de vapoteur. Les composants à choisir portent alors sur son goût en matière d’arômes, de taux de substance nicotinique ( dosage ) et de matière PG/VG ( propylène glycol et/ou glycérine végétale ). Les combinaisons possibles se rapprochent de l’infini. quoi qu’il en soit, pour suivre avec rigueur ses goûts et exigences, un féru de cigarettes électroniques doit comparer. Un même arôme, un taux de substance nicotinique le même, et une matière similaire peuvent produire un ressenti différent d’un produit à un autre. L’exploration s’impose comme leitmotiv pour affiner ses critères et mieux choisir sa marque de prédilection. Cette méthode s’avère encore plus utile que, grâce à une forte demande, le marché de la vape remonte dans la côte immobilière. En conséquence, les marques d’e-liquide fleurissent et se comptent aujoud’hui par dizaines. Un petit saut sur Vapotank permet de mesurer la facilité à laquelle un vapoteur peut être face. Ce vaste choix présente toutefois comme avantage d’assurer tous les profils. L’offre répondra présente peu importe si la demande réclame une marque connue ou en pleine percée, premium ou populaire. Le vapoteur finira par trouver satisfaction même s’il recherche les arômes les plus improbables, tant qu’ils demeurent alimentaires et légaux.

Un des critères clés pour le choix de son e liquide est l’arôme choisi. Après quelques temps d’observations des primo accédants en boutique, nous remarquons quelque chose de régulier : ceux qui choisissent des e liquides tabacs ont plus de chance de compléter leur sevrage au tabagisme que ceux qui se vendent sur des e liquides gourmands ou fruités. Pourquoi, comment, nous n’en n’avons pas la conviction mais une chose est certaine et se résume par « chi va piano, va sano ». Un peu comme un régime, le sevrage doit se faire sans pression, sans tension. Il se doit d’être progressif pour ne pas rechuter aussi vite que commencé. La cigarette, une addiction comportementalePlusieurs facteurs rentrent en ligne de compte pour comprendre l’addiction au tabagisme. La Nicotine et son pouvoir addictif n’explique pas tout. La gestuelle, le hit ( contraction de la gorge au moment du passage de la fumée ), l’arôme du tabac, la fumée et facilement sur la substance nicotinique participe de cette dépendance. La raison première qui explique les beaux succès de la e cigarette pour l’arrêt du tabagisme est qu’elle restitue toutes ces impressions. C’est pour cela que l’arôme doit être le plus proche possible de celui de votre cigarette habituelle, pendant les premiers jours de ce transfert d’habitude pour tromper le mental afin qu’il adopte ce nouveau vecteur avec succès.

quand on débute dans la cigarette électronique, il est primordial de bien sélectionner son e-liquide afin de combler son palais, ses nécessités en substance nicotinique et la sensation de fumée propre à une cigarette classique. Si l’on veut pouvoir se sevrer efficacement, il faut allier l’utile et l’agréable dans l’idée d’en faire un plaisir. Trois principaux critères sont à choisir lors du choix d’un e-liquide : L’arôme, la nicotine et le taux de PG/VG. tout d’abord, les arômes. il y a 4 grandes familles d’arômes dans le monde de la vape. Les arômes classic qui ont le goût et la force du tabac. Les arômes gourmands sont, quant à eux, tournés vers la pâtisserie et les encas. ensuite, il y a les parfums fruités qui raviront les amateurs de fruits acides, amers ou sucrés… enfin, l’arôme frais, parfait pour ceux à la recherche de fraîcheur et de sensation mentholée. Le taux de substance nicotinique est de même à définir en fonction de vos souhaits : prendre un taux trop faible aura pour effet de vous faire vaper toute la journée pour combler le manque de nicotine, tandis qu’un taux trop fort peut entrainer des maux de tête désagréables liés à une surdose de substance nicotinique auquel votre corps n’est pas forcément habitué.

Plus d’informations à propos de cliquez ici