Lumière sur Explorer ce site

En savoir plus à propos de Explorer ce site

Le choix d’une montre n’est pas anodin pour une personne, elle reste l’un des seuls bijoux porté au quotidien, les femmes ne prennent bien sûr pas non plus cette tâche à la légère, mais ce choix viendra généralement compléter en harmonie un look déjà bien établit… Devant la multitude des exemplaires de montres de collection proposées par les maisons horlogères, pas toujours évident de trouver le garde-temps qui correspond à sa propre personnalité et à votre argent. L’équipe MagMontres s’est donc décidée à concevoir un comparatifs et guide d’achat des montres de collection pour vous épauler à sélectionner votre montre en s’appuyant sur les principaux critères qui vous permettront de concevoir une sélection de montres qui correspondront le mieux à vos envies et vos besoins ! Cela étant dit, des modèles mythiques et des complications horlogères « complexes » sont parfois rapidement accessible, l’équipe dresse pour vous dans ce dossier la liste des montres, collections, marques et complications horlogères que vous pouvez vous offrir en selon le prix que vous souhaitez consacrer à la possession de votre future montre de luxe !

Comment choisir sa montre ? C’est un bijou qui reste relativement onéreux lorsqu’on veut de la qualité. Il est par conséquent important de se poser les bonnes questions afin de la faire durer dans sa dressing room. La montre offre du style et de la personnalité à une look. C’est un accessoire a part totale mais contrairement à un , un sac, des chaussures, des bracelets… l’idéal est de ne pas chercher à l’assortir à ses . C’est un accessoire qui doit demeurer suffisamment neutre pour pouvoir s’associer avec beaucoup de tenues. Simplicité des lignes, neutralité des teintes et modernité ( ou singularité – style rétro par exemple ) du designing sont les 3 mots d’ordre pour bien choisir sa montre. A partir de là, on aura la capacité de l’associer avec presque tout. Et dans ce cas, on peut investir dans une montre plus de luxe. Si on prends à l’inverse de ne pas suivre les 3 critères précités et de jouer avec de la couleur et de la fantaisie sur la montre, alors elle joue plutôt un rôle de bracelet. dès lors, on peut imaginer l’assortir à d’autres précisions de la habillement et mieux vaut ne pas trop investir car on risque de s’en lasser.

La première montre-bracelet est créée en 1868 par Patek Philippe. Puis, en 1904, Louis Cartier propose au grand public le premier modèle pour homme. Dans les années 1920, les boîtiers sont discrets et repas, rarement plus de 34mm. Il faudra attendre les années 70 avec la diffusion des montres de plus de 40mm pour voir apparaître les montres plus imposantes qui arrivent à leur apogée dans les années 2000 avec des cadrans jusqu’à 60mm. La miniaturisation a entre-temps fait son chemin et aujourd’hui la taille du boîtier de votre montre n’est plus une question technique mais simplement de vos projets. En fonction de la largeur de votre poignet certaines montres s’adapteront mieux. Un petit poignet avec un garde-temps imposant peut s’avérer malingre. À l’inverse un grand poignet avec une petite montre peut paraître disproportionné. Tout est une question d’équilibre ! il faut également veiller à la grandeur des cornes de la montre ( petites pattes permettant d’attacher le bracelet à la carrure ). a cela, examiner que ces derniers ne dépassent pas de votre poignet quand vous avez votre bijou ! vous êtes un homme, vous privilégierez les cornes ajustées à votre poignet, si vous êtes une femme vous ressentez le ici plus de liberté !

Le but est d’éviter que la réserve de marche du mouvement ne soit épuisée. Passé ce cap, la montre prend fin de fonctionner et il sera nécessaire de procéder au remontage manuel et à la remise à l’heure de cette dernière. lorsque l’on possède quelques montres automatiques, l’exercice facile : Il suffit de porter la première montre au poignet en délaissant la seconde, et ensuite de procéder à une permutation avant que la montre au repos n’atteigne sa limite de réserve de marche. Mais ce petit cérémonial peut vite devenir difficile lorsque la gamme de montres à remontage automatique commence à s’étoffer. Les remontages et rabais à l’heure répétés se révèlent fatiguant et peuvent même nuire à certains organes de la montre. En effet le fait de dévisser trop souvent sa couronne peut entraîner l’usure prématurée des joints de celle ci, voire la dégradation et la casse du « tube couronne ».

C’est le grand classique culte. choisissez un exemplaire avec le bracelet interchangeable, ainsi vous vous en lasserez moins et pourrez le changer au gré de vos envies mais également de vos habits. Les couleurs basiques sont les incontournables ( de couleur bleue marine, bordeaux, pommade etc ), mais ne faites pas l’impasse pour autant sur les teintes métallisées ( or, argent ou or rose ) qui sont très appréciées ( les teintes neutres se combinant avec tout, vous n’aurez nul besoin d’en acquérir beaucoup ). Si vous ne souhaitez plus porter de cuir, vous avez l’alternative des bracelets en matières. il existe aussi des bracelets en cuir vegan. vous pouvez la trouver en version connectée ou pas. le modèle connectée est nécessaire surtout pour les clients sportives qui souhaitent mesurer leurs compétences. Si vous n’avez pas besoin d’autant de fonctionnalités, la montre numérique suffit amplement. il existe aujourd’hui de nombreux modèles très sympas, donc aucune raison de s’en priver.

Complément d’information à propos de Explorer ce site